Actualités


Interview de Lamia, conseillère accueil à l’Adie (Plateforme téléphonique Roubaix) Publié le : 15/10/2014

 

Photo Lamia, conseillère accueil"J'ai la chance d'avoir un travail très enrichissant, parce qu'il touche à l'humain."

Depuis quand et pourquoi la plate-forme d'accueil de l'Adie a-t-elle été créée?

Elle a été lancée en 2008, pour absorber un flux croissant d'appels en provenance du public, dans le souci de l'orienter efficacement vers les bons interlocuteurs. L'Adie souhaitait aussi permettre aux conseiller de mieux organiser leur planning de travail. Jusqu'alors, l'arrivée inopinée dans une agence Adie de personnes dont le projet était encore mal réfléchi ou avec un dossier incomplet retardait d'autant le traitement des demandes, créant une frustration de part et d'autre.

Comment fonctionne cet accueil ?

Très concrètement, moi-même et mes 13 collègues recevons tous les appels en provenance du numéro unique : 0 805 35 36 76 (numéro Cristal, appel non surtaxé). Nous interrongeons la personne sur son projet pour en faire le diagnostic, l'informons de ce que l'Adie peut lui apporter, et vérifions qu'elle pourra fournir toutes les pièces nécessaires à la constitution de son dossier lors du rendez-vous avec un conseiller. Nous pouvons le lui fixer immédiatement, car nous disposons d'un accès direct à l'agenda de tous les conseillers Adie sur tout le territoire grâce à une application informatique mise au point spécialement à cet effet.

En quoi ce travail est-il intéressant ?

Pour moir c'est une vraie satisfaction d'être à un poste où j'agis comme "facilitatrice" du contact entre les créateurs d'entreprises et l'Adie. J'apprécie d'être en contact avec des personnes qui envisagent de créer leur propre emploi dans des univers et métiers très différents, ce qui est très enrichissant. Le fait qu'on puisse leur accorder un rendez-vous rapide avec quelqu'un qui va être pleinement disponible est pour elles un grand soulagement. Mais il y a aussi tout un travail de soutien social vis-à-vis des gens qui tâtonnent encore dans leur projet, et qui ont besoin d'un lieu où on va être à l'écoute de leurs difficultés. Et même si celui-ci n'est pas encore tout à fait prêt, le simple fait d'avoir obtenu conseils pour avancer a un effet très positif sur leur moral et leur motivation.

Qu'est-ce qui, selon vous, caractérise la relation entre vous et les porteurs de projets ?

Je dirais que c'est d'abord la confiace. Dans mon travail, j'écris le premier chapitre de l'histoire qui va se nouer entre eux et l'Adie. A ce titre, je me sens responsable de la qualité de l'échange que j'instaure avec eux. Avant d'occiper ce poste, mes collègues et moi-même avons été formés aux outils que nous allions utiliser dans notre travail, et nous avons appris à identifier les différents relais qui peuvent leur apporter une aide. Nous sommes aussi imprégnés des "valeurs maison" de l'Adie que sont la bienveillance et le respect des personnes, quelle que soit leur situation personnelle ou sociale. Il faut être conscient de l'état d'inquiétude qui caractérise les personnes au chômage, souvent anxieuses à l'idée de se lancer dans l'inconnu. Mon rôle est de les encourager. C'est donc un métier très enrichissant et particulièrement valorisant, parce qu'il touche à l'humain.


Mots-clef :
 


Du nouveau dans le financement de la mission sociale Publié le : 15/10/2014

Comme chaque année depuis sa création, le Fonds Adie contribue sur ses fonds propres au financement des services d’accompagnement Adie, c’est-à-dire les conseils, formations et services proposés aux micro-entrepreneurs.

En 2014, 125 000 € auront été alloués par le Fonds Adie dont :

55 000 € en faveur de du programme Adie MicroBusiness d’accompagnement des micro-entrepreneurs
40 000 € pour la formation des bénévoles dédiés à l’accompagnement
24 800 € pour financer la création de l’Annuaire Adie
5 600 € pour un projet de développement en zone rurale (en Côte d’Or)

Alexia - Crédit : C.B./Adie
• Déploiement du service d’accompagnement Adie Micro-Business.
Créé en 2012, ce programme de formation en accéléré de 35h est destiné à tous les porteurs de projet, quel que soit leur âge, afin de leur permettre d’acquérir des bases solides pour lancer leur activité et la développer par la suite. Des formations collectives et individuelles sont assurées en plus d’un suivi personnalisé avant, pendant et après la création d’entreprise.

• Poursuite du soutien stratégique à la formation des bénévoles.
Aujourd’hui, plus de 1300 bénévoles s’investissent à l’Adie. La plupart d’entre eux se consacre à l’accompagnement des micro-entrepreneurs financés par l’Adie. Pour assurer un service de qualité et être en mesure de répondre aux attentes des créateurs, ils suivent un parcours complet de formations (formation initiale sur l’environnement de la TPE, formation comportementale, formation technique métiers…).

• Soutien à la création de l’
Annuaire Adie

Pour renforcer son offre d'accompagnement, l’Adie propose aux créateurs d'entreprises qu'elle finance un nouvel outil de promotion de leur activité : un annuaire gratuit. Les micro-entrepreneurs peuvent en quelques clics créer leur fiche et présenter leurs produits ou services au plus grand nombre. Ainsi, l'Adie offre la possibilité à tout un chacun de soutenir autrement un micro-entrepreneur près de chez soi : en les faisant travailler.
 
• Appui au développement en zone rurale en Côte d’Or
Implantée en Côte d’Or depuis 2002, l’Adie a souhaité en 2014 dynamiser sa présence en milieu rural, où l’accès à l’information et la mobilité peuvent être plus compliqués, notamment pour le public visé par l’Adie. Ainsi des ateliers d’information délocalisés ont été mis en place pour sensibiliser les publics à la création d’entreprise et accompagner ceux qui le souhaitent.


Mots-clef :
 


Plan stratégique Adie 2012-2014 : objectifs atteints ! Publié le : 15/10/2014

Le plan triennal 2012-2014 de l'Adie s'achève sur des objectifs atteints en termes d'activité, d'insertion et de perennité des micro-entreprises. C'est une excellente nouvelle et un signe d'espoir pour l'avenir.

Afin que toujours plus de personnes bénéficient des actions de l'Adie, un nouveau plan, très ambitieux, est en cours d'élaboration pour 2015-2017. Nous ne manquerons pas de vous en tenir informés.

MERCI à tous nos donateurs pour leur soutien sans faille à l'Adie !

> Pour continuer à soutenir le Fonds Adie, cliquez ici.


Mots-clef :
 


Il n’y a pas d’âge(s) pour créer sa boîte ! Publié le : 22/09/2014

Une campagne d’information nationale organisée par l’Adie en partenariat avec la Fédération des Banques Populaires et AG2R se tiendra du 6 au 10 octobre 2014 sur le thème « Il n’y a pas d’âge pour créer sa boite ! ».

Ce message adressé particulièrement aux jeunes et aux seniors permettra d’encourager et mieux informer les personnes tentées par la création d’entreprise. Au cours de cette semaine les informations relatives aux offres de l’Adie ainsi que des ateliers et des rencontres entre jeunes et seniors seront proposées dans les nombreux points d’informations mis en place pour l’occasion.

L’Adie lancera durant cette campagne un concours du meilleur projet de micro-entreprise « jeune » et « senior ». Les six projets sélectionnés viendront se présenter eux-mêmes face au jury et au public lors de la finale organisée à la mi-octobre à Paris.

En 2013, se sont plus de 6000 jeunes et plus de 4 000 personnes de plus de 45 ans qui ont été soutenus par lʼAdie.

> Communiqué de presse


Mots-clef :
 


Finance solidaire : le nouveau « Service Intérêts Solidaires » de La Banque Postale, partenaire du Fonds Adie Publié le : 12/09/2014

La Banque Postale lance le 8 septembre un nouvel outil de redistribution solidaire : le Service Intérêts Solidaires. Ce service permet de reverser, chaque année, une partie ou la totalité des intérêts d'un Livret A, Livret de Développement Durable ou Livret d’Epargne Populaire à une association partenaire. Ce versement est effectué automatiquement par la banque au mois de janvier, une fois les intérêts calculés. La Banque Postale renforce cette démarche solidaire en abondant le montant des dons.

Le Fonds Adie fait partie des bénéficiaires choisis par La Banque Postale et dédiera les dons ainsi collectés à l’accompagnement de micro-entrepreneurs Adie.
Plus d’informations sur : donner au quotidien


Mots-clef :
 

Pages