L'Adie, Association pour le droit à l'initiative économique, reconnue d'utilité publique, est le premier acteur du microcrédit accompagné en France.

L'Adie s’adresse aux personnes exclues du marché du travail et du système bancaire classique — chômeurs ou allocataires de minima sociaux, travailleurs pauvres, jeunes sans expérience professionnelle — qui souhaitent créer leur entreprise et donc leur propre emploi grâce au microcrédit accompagné.

L'association, reconnue d'utilité publique en 2005, a été créée en 1989 par Maria Nowak en adaptant le principe du microcrédit au contexte français.

Les trois missions de l’Adie :
  • Financer les micro-entrepreneurs qui n’ont pas accès au crédit bancaire, et plus particulièrement les personnes exclues du marché du travail, grâce au microcrédit accompagné,
  • Accompagner les micro-entrepreneurs avant, pendant et après la création de leur entreprise, pour en assurer la pérennité,
  • Contribuer à améliorer l’environnement institutionnel du microcrédit et de la création d’entreprise.

L’accompagnement par l’Adie des micro-entrepreneurs s’est avéré au fil du temps un gage de pérennité des entreprises créées, notamment pour les personnes longtemps éloignées de l’emploi. C’est pourquoi le Fonds Adie collecte des dons afin de pérenniser le financement de ces services d’accompagnement et permettre à l’Adie de se développer.

Une action dédiée aux publics les plus éloignés de l’emploi

Stimulée par la crise économique, les difficultés accrues pour accéder à l’emploi salarié, ainsi que la notoriété croissante de l’Adie, la demande de prêts augmente d'environ 10 à 15% tous les ans. Les entreprises soutenues par l’Adie concernent tous les secteurs d’activité : commerce, bâtiment, services à la personne, artisanat, etc.

L’Adie adresse son action de façon prioritaire aux personnes en difficulté d’insertion professionnelle :
  • 37% du public de l’Adie perçoit des minima sociaux
  • 45% vivent en-dessous du seuil de pauvreté
  • 20% vivent dans un quartier prioritaire de la politique de la ville
  • 27% n’ont pas de diplôme
> Découvrez l'Adie sur www.adie.org
> Soutenir l’Adie par un don au Fonds Adie
Donnez plus que de l'argent, donnez un nouvel élan…
…et permettez aux micro-entrepreneurs de prendre leur envol.

Combien vous coûte votre don ?


Indiquez le montant de votre don

Déduction fiscale

Montant du don après déduction fiscale

Vous bénéficiez de 66% de déduction fiscale au titre de l'Impôt sur le Revenu,
dans la limite de 20% de votre revenu imposable.


Montant de votre Impôt de Solidarité sur la Fortune

Montant de votre don pour réduire au maximum votre ISF

Vous bénéficiez de 75% de déduction fiscale au titre de l'Impôt de Solidarité sur la Fortune,
dans la limite de 50 000€, ce qui correspond à don maximum de 66 667€.
Ce plafond est ramené à 45 000€ (soit un don de 60 000€) si vous cumulez don et investissement dans les PME


Indiquez le montant de votre don

Déduction fiscale

Montant du don après déduction fiscale

Vous bénéficiez de 60% de déduction fiscale au titre de l'Impôt sur les Sociétés,
dans la limite de 0,5% de votre chiffre d'affaires annuel hors taxes.

Le Fonds Adie