Le Fonds Adie

La création en 2009 d’un fonds de dotation par l’Adie, le Fonds Adie pour l’entrepreneuriat populaire, constitue la première grande initiative lancée par l’Adie en réponse à la crise.

Alors que les fonds publics s'amenuisent, les besoins en microcrédits et accompagnement de nouveaux micro-entrepreneurs vont croissants. le Fonds Adie vise ainsi à compléter et pérenniser le financement de la mission d’accompagnement de l’Adie.

Pour répondre à cet objectif, le Fonds Adie se donne comme priorités :
 d'assurer l’accompagnement des micro-enterpreneurs en développant des ressources nouvelles à travers l’appel aux dons et aux contributions privés ;
 de promouvoir une société de confiance basée sur la liberté d’entreprendre, l’égalité des chances et la solidarité des citoyens.

Le Fonds Adie entend ainsi devenir un centre de ressources pour l’observation des phénomènes liés à l’entrepreneuriat populaire à travers :
l’étude des besoins;
le développement de services nouveaux;
la poursuite du plaidoyer auprès des pouvoirs publics.

Le Fonds Adie, un cadre juridique novateur

Un fonds de dotation est un cadre juridique instauré par la Loi de modernisation de l’économie du 4 août 2008. Un Fonds est "une personne morale de droit privé à but non lucratif qui reçoit et gère, en les capitalisant, des biens et droits de toute nature qui lui sont apportés à titre gratuit et irrévocable, en vue de la réalisation d’une œuvre ou d’une mission d’intérêt général."

Les membres du Conseil d’Administration du Fonds sont des bénévoles et ne sont pas être attributaires d’une part de l’actif.

Un Fonds dédié à l'accompagnement
Structure proche des "endowment funds" anglo-saxons, le Fonds Adie collecte tous types de dons et donations. Le capital progressivement constitué permet de financer sur le long terme les actions d’accompagnement de l’Adie grâce aux revenus générés. En revanche, il ne finance pas l’octroi de microcrédits.

Le Fonds Adie fonctionne comme un fonds-relais, et s’appuie entièrement sur l’Adie pour la réalisation des missions d’accompagnement.

Le Fonds Adie procède par appel à projets auprès de l’Adie : l’attribution des financements par le Fonds est subordonnée à l’agrément de son Conseil d’Administration sur les projets qui lui sont présentés. Les projets sont retenus en fonction de l’évaluation de leur pertinence et de leur efficacité. Un retour d’information est ensuite organisé afin de vérifier l’impact et l’adéquation du projet d’accompagnement au regard des besoins des micro-entrepreneurs.