Présente à Toulouse et dans ses quartiers depuis 1997, l’Adie est un acteur clé de la création d’activités économiques dans le territoire. Outil de lutte contre le chômage, le microcrédit accompagné de l’Adie permet ainsi de créer plus de 22 emplois par mois à Toulouse.

En soutenant l’ouverture d’une nouvelle agence au cœur du quartier de Bellefontaine, la Fondation Bettencourt Schueller, partenaire du Fonds Adie, et la Fondation BNP Paribas, dans le cadre de son Projet Banlieues, réaffirment leur engagement dans les quartiers et permettent à l’Adie de rendre plus accessible, en un lieu unique, l’ensemble des services de financement et d’accompagnement dont ont besoin les porteurs de projets des quartiers en marge du circuit bancaire classique.

Une nouvelle antenne pour les entrepreneurs du Grand Mirail

Cette inauguration a eu lieu le 10 octobre 2017 dans les nouveaux locaux de l’Adie à Bellefontaine. Le déménagement de l’Adie dans cette nouvelle antenne, mieux adaptée à l’accueil du public et située à 100 mètres du métro Bellefontaine, s’inscrit dans le souhait de rendre les services de financement et d’accompagnement de l’association encore plus accessibles aux créateurs d’entreprise du Grand Mirail.

L’Adie est engagée dans le développement économoque des quartiers de l'agglomération toulousaine

L’Adie intervient au Grand Mirail depuis 1997. Elle a financé dans la ville de Toulouse plus de 3 600 micro-entrepreneurs. Son action cible en priorité les publics les plus éloignés de l’emploi (jeunes de moins de 30 ans et de plus de 50 ans et allocataires de minima sociaux). 10% des entrepreneurs financés par l’Adie ont créé au moins un emploi en plus de leur propre emploi. Le taux de pérennité des entreprises créées est de 76% à 2 ans et de 63% à 3 ans. Avec un financement et un accompagnement adaptés, le taux d'insertion de ces porteurs de projet atteint 84%.

L’Adie et ses partenaires partagent une ambition pour la création d'emploi dans les quartiers prioritaires

Les quartiers prioritaires comme Bellefontaine sont les territoires  les plus lourdement touchés par le chômage, la pauvreté et le travail précaire. En  2014, le taux de chômage y était de 26,7%  contre 10 % dans le reste des agglomérations dont ils font partie. Depuis sa création, l’Adie a eu pour préoccupation de travailler dans les quartiers politique de la ville, où plus d’une personne sur quatre souhaite créer son entreprise et y a directement implanté 18% de ses lieux d’accueil.

Cette antenne est co-financée par la Fondation BNP Paribas et la Fondation Bettencourt Schueller, partenaire du Fonds Adie, qui contribue sur la période 2016-2018 à la création de 8 antennes "quartiers" de l'Adie.

 

Pour aller plus loin :

> Télécharger le communiqué de presse de l'inauguration de l'antenne Adie Toulouse

> Gros plan sur l'action de l'Adie dans les quartiers


Donnez plus que de l'argent, donnez un nouvel élan…
…et permettez aux micro-entrepreneurs de prendre leur envol.

Portraits de micro-entrepreneurs soutenus par l'Adie

  • Marie, Fabricante de toilettes sèches personnalisées
    Créateur d'entreprise
    « Pour quitter la fonction publique, il fallait être un peu fou ! Mais je ne voulais pas passer à côté de mon projet ».
  • Samih, restaurateur syrien
    Créateur d'entreprise
    Créateur du restaurant « Les Portes de Damas », Samih a bénéficié du soutien de l’Adie. Passionné de cuisine et de musique, cet entrepreneur a su créer un cadre chaleureux et accueillant pour les amateurs de cuisine syrienne.
  • Annie, couturière à Marseille
    Créateur d'entreprise
    « Je parle beaucoup de l’Adie autour de moi à ceux qui veulent monter leur projet. C’est un bon moyen de mettre le pied à l’étrier ». « Sans l’Adie, je n’aurais jamais pu continuer. »

Combien vous coûte votre don ?


Indiquez le montant de votre don

Déduction fiscale

Montant du don après déduction fiscale

Vous bénéficiez de 66% de déduction fiscale au titre de l'Impôt sur le Revenu,
dans la limite de 20% de votre revenu imposable.


Montant de votre Impôt de Solidarité sur la Fortune

Montant de votre don pour réduire au maximum votre ISF

Vous bénéficiez de 75% de déduction fiscale au titre de l'Impôt de Solidarité sur la Fortune,
dans la limite de 50 000€, ce qui correspond à don maximum de 66 667€.
Ce plafond est ramené à 45 000€ (soit un don de 60 000€) si vous cumulez don et investissement dans les PME


Indiquez le montant de votre don

Déduction fiscale

Montant du don après déduction fiscale

Vous bénéficiez de 60% de déduction fiscale au titre de l'Impôt sur les Sociétés,
dans la limite de 0,5% de votre chiffre d'affaires annuel hors taxes.