Logo_Fondation_CarassoL'Adie est fortement impliquée dans les zones rurales françaises. En 2015, 20% des bénéficiaires de l’Adie y ont créé leur micro-entreprise, dont 7% dans le secteur agricole. 

La notion de proximité prend toute son importance en milieu rural car la pauvreté y est plus cachée qu’en milieu urbain. C’est pourquoi l’Adie a choisi d’être proactive sur la question de la mobilité en ouvrant des antennes en zone rurale, en animant des permanences chez des partenaires locaux et en allant à la rencontre de bénéficiaires géographiquement isolés grâce à des antennes mobiles.

Avec le soutien de la Fondation Daniel et Nina Carasso, partenaire du Fonds Adie, l’Adie a également lancé en 2016 un projet pilote de développement d’une filière alimentaire durable en Bourgogne Franche-Comté.

L’ambition de ce projet est de réunir producteurs, transformateurs et distributeurs sur un même territoire, afin de revitaliser les zones rurales concernées et accompagner la réinsertion de 50 micro-entrepreneurs en trois ans dans le secteur local de l’alimentation bio ou raisonnée. Les bénéficiaires de l’Adie qui contribuent à cette nouvelle filière de proximité mettent en place des pratiques agricoles innovantes, pratiquent le commerce équitable, les circuits courts, ou garantissent la qualité nutritionnelle de leurs produits, œuvrant ainsi au développement économique local ainsi qu’au maintien du lien social.

Le projet, lancé en 2016, a déjà permis l’inclusion économique et sociale de 13 personnes en situation précaire confrontées aux problématiques de « l’hyper ruralité » (enclavement, faible densité de population, manque d’équipements et de services…). Le microcrédit accompagné de l’Adie leur a apporté les moyens de créer leur propre activité près de chez eux dans le domaine de l’alimentation durable. Certains de ces créateurs d’entreprise ont même été en capacité d’embaucher, ce qui porte à 20 le nombre total d’emplois créés au cours de cette première année grâce à ce projet.

Nous poursuivons nos efforts en 2017 afin de mobiliser davantage d’entrepreneurs et de partenaires sur ce projet innovant.

 

Yashe, huile de sesamePORTRAIT

Yvonne – « Yashe », l’huile de sésame 100% équitable

Après un parcours dans l’agroalimentaire, la distribution puis le commerce international, Yvonne a décidé d’aider les femmes en difficulté de son pays d’origine, la République Centrafricaine, en créant une coopérative agricole de 50 femmes à Sibut, dans la région de la Kemo, qui cultive le sésame sans engrais, ni pesticides. Le sésame représente bien plus qu’une matière première pour ces femmes, c’est leur moyen de subsistance dans un pays qui a connu de nombreux conflits et souffre encore de la guerre.
C’est aussi l’une des plantes les plus anciennes de la planète cultivée en Afrique, en Asie et utilisée pour ses qualités nutritives de ses graines autant que pour les nombreuses propriétés antioxydantes et anti-cholestérol de son huile, très riche en vitamine E.

Yvonne importe son sésame de Centrafrique, le transforme en huile alimentaire en partenariat avec l’huilerie artisanale « Oléa » à Besançon, qu’elle vend en direct aux particuliers. En activité depuis fin 2015, Yvonne a mené avec succès une campagne de crowdfunding en septembre-octobre 2016, avec le partenaire de l’Adie, Bulb in Town, pour sensibiliser autour de son projet et financer l’importation des graines de sésame. Elle ne vit pas encore de son activité face à des imprévus du fret aérien. Cela ne la décourage pas car elle sait qu’une fois les outils maitrisés elle pourra vivre de sa passion.

> Découvrir la page projet « Yashe » sur Bulb in Town

 


Donnez plus que de l'argent, donnez un nouvel élan…
…et permettez aux micro-entrepreneurs de prendre leur envol.

Portraits de micro-entrepreneurs soutenus par l'Adie

  • Annie, couturière à Marseille
    Créateur d'entreprise
    « Je parle beaucoup de l’Adie autour de moi à ceux qui veulent monter leur projet. C’est un bon moyen de mettre le pied à l’étrier ». « Sans l’Adie, je n’aurais jamais pu continuer. »
  • Yann, Mon coursier de quartier à Marseille
    Créateur d'entreprise
    Yann, 41 ans, a une formation initiale dans le secteur de la boulangerie et a fait toute sa carrière à Paris.
  • Diaina, conseils capillaires pour femmes noires et métissées
    Créateur d'entreprise
    « La formation Adie CréaJeunes m’a apporté de l’assurance, m’a permis de choisir mon statut et de construire un business plan. »

Combien vous coûte votre don ?


Indiquez le montant de votre don

Déduction fiscale

Montant du don après déduction fiscale

Vous bénéficiez de 66% de déduction fiscale au titre de l'Impôt sur le Revenu,
dans la limite de 20% de votre revenu imposable.


Montant de votre Impôt de Solidarité sur la Fortune

Montant de votre don pour réduire au maximum votre ISF

Vous bénéficiez de 75% de déduction fiscale au titre de l'Impôt de Solidarité sur la Fortune,
dans la limite de 50 000€, ce qui correspond à don maximum de 66 667€.
Ce plafond est ramené à 45 000€ (soit un don de 60 000€) si vous cumulez don et investissement dans les PME


Indiquez le montant de votre don

Déduction fiscale

Montant du don après déduction fiscale

Vous bénéficiez de 60% de déduction fiscale au titre de l'Impôt sur les Sociétés,
dans la limite de 0,5% de votre chiffre d'affaires annuel hors taxes.