« L’Adie ce n’est pas seulement des gens qui prêtent de l’argent, c’est tout un réseau qui nous fait confiance ! »


C’est à l’âge de 7 ans que Violette monte à cheval pour la première fois. Elle commence dans une écurie de propriétaires tenue par un ami de son père. Déjà à cet âge, elle se voyait faire de sa passion pour les chevaux son métier.  

 En grandissant, elle cultive cette passion et, après quelques années de salariat en centres équestres, elle décide de lancer sa propre activité de cours d’équitation et de dressage : « J’ai fait de ma passion mon métier ». Pour y parvenir, elle a dû faire face à plusieurs embuches : devoir élever seule son fils et ne pas toujours être soutenue dans ses efforts.

 Pour le développement de son activité Violette a eu besoin d’un prêt mais elle n’a pas pu l’obtenir auprès des banques. C’est face à cette contrainte qu’elle fait appel à l’Adie pour un microcrédit. Elle rencontre un conseiller de l’association, basé à Cergy, et obtient un prêt pour financer les réparations de son véhicule, nécessaire à la pratique de son activité pour se rendre d’un centre équestre à un autre.

 Elle bénéficie également de l’Adie d’un accompagnement personnalisé et participe à différents ateliers pour développer son activité. Un soutien qui lui a permis de développer et renforcer ses compétences, mais également de rencontrer d’autres créateurs d’entreprise avec qui partager des parcours de vie similaires au sien.

« Faire confiance, c’est une façon de motiver les gens. L’Adie ce n’est pas seulement des gens qui prêtent de l’argent, c’est tout un réseau qui nous fait confiance ! ».

A 60 ans et avec 53 ans d’équitation derrière elle, dont plus de 40 à enseigner, elle continue de transmettre sa passion en donnant des cours particuliers à tout type de public, de tout niveau ; de l’amateur au futur professionnel.

 Aujourd’hui, elle a pour projet l’ouverture d’un chantier d’insertion (pour les personnes éloignées de l’emploi, en rupture scolaire, …) car « les chevaux obligent à la régularité, demandent de la patience et nécessitent de trouver des solutions autres que la force. C’est l’école de la vie ! Ça permet aux gens de se reconstruire et d’avancer ! »

Crédit photos : Alexandre Sattler

 

Donnez plus que de l'argent, donnez un nouvel élan…
…et permettez aux micro-entrepreneurs de prendre leur envol.

Combien vous coûte votre don ?


Indiquez le montant de votre don

Déduction fiscale

Montant du don après déduction fiscale

Vous bénéficiez de 66% de déduction fiscale au titre de l'Impôt sur le Revenu,
dans la limite de 20% de votre revenu imposable.


Montant de votre Impôt sur la Fortune Immobilière

Montant de votre don pour réduire au maximum votre ISF

Vous bénéficiez de 75 % de déduction fiscale au titre de l'Impôt de Solidarité sur la Fortune,
dans la limite de 50 000 €, ce qui correspond à don maximum de 66 667€.
Le Fonds Adie est habilité à collecter les dons IFI au nom et pour le compte de l'Adie.


Indiquez le montant de votre don

Déduction fiscale

Montant du don après déduction fiscale

Vous bénéficiez de 60% de déduction fiscale au titre de l'Impôt sur les Sociétés,
dans la limite de 0,5% de votre chiffre d'affaires annuel hors taxes.

Nos Missions